Acteurs du patrimoine

02/06/2021

Le patrimoine des Pays de la Loire, un atout culturel, social et économique pour l’avenir de la région

Acteurs du patrimoinePôle Patrimoine

Dans le cadre des élections régionales et départementales, le Pôle Patrimoine a souhaité attirer l’attention des candidats sur l’enjeu majeur que représente la prise en compte du patrimoine dans notre région. 

 

En Pays de la Loire, le secteur regroupe plus d’un millier d’acteurs, petites associations locales ou entreprises, structures publiques et réseaux. Plus de 6000 emplois sont concernés par l’activité, qui génère d’importantes retombées économiques et contribue fortement à l’attractivité des territoires. Le Pôle Patrimoine, en tant que réseau d’acteurs, réunit actuellement une centaine de structures représentant la diversité de la filière.

Carte OPP répartition des acteurs
Affiche grand débat culturel

La culture en débat

Durant la campagne la culture a fait partie du débat grâce aux radios associatives de la région qui ont accueilli six candidats en lice, jeudi 20 mai, pour un échange de deux heures sur les enjeux culturels du prochain mandat. Les candidats ont pu exposer leurs propositions sur les enjeux sociétaux, le soutien aux projets et l’économie culturelle, la création.

 

Claire Giraud-Labalte a été interviewée en amont en tant que présidente du Pôle Patrimoine et historienne de l’art et du patrimoine. Retrouvez son intervention, au micro de Jade FM.

Le patrimoine dans toutes ses dimensions compte pour la région !

Après consultation du bureau et du conseil d’administration, la présidente a adressé des propositions aux candidats.

Enjeux et pistes pour la filière patrimoniale au sortir de la pandémie

Pistes à court terme

  • Analyser la situation actuelle, cerner les besoins : cessation d’activités, chômage, reconversion, disparition de pratiques par rupture de traditions, etc.
  • Soutenir les acteurs fragilisés par la crise, identifier les acteurs oubliés
  • Parer au risque de disparition de formations nécessaires pour la survie et le développement de la filière
  • Rendre le plan de relance aisément ajustable
  • Créer une cellule de crise régionale pour parer à des événements similaires à venir

Pistes à moyen et à long terme

  • Inscrire le plan de relance dans la durée
  • Soutenir et valoriser l’apprentissage
  • Penser de manière complémentaire la relation digitale et physique au patrimoine
  • Actualiser l’Observation Participative et Partagée du patrimoine (enquête 2013)
  • Repenser la place du patrimoine dans la Région des Pays de la Loire

Repenser l’avenir de la filière

Le Pôle Patrimoine a sollicité l’engagement des candidats pour :

  • accroître l’assise financière du Pôle Patrimoine pour lui permettre de renforcer son équipe (actuellement 1 EPT), mesure indispensable au développement d’activités profitables à tous ses membres et à l’ensemble de la filière
  • favoriser le dialogue avec les élus, les collectivités et les instances concernées
  • accompagner les filières via les pôles culturels dans le montage de projets européens
  • s’appuyer sur des orientations prises au niveau national et européen : Livre Vert ; Un nouveau Bauhaus ; La stratégie 21 européenne, etc.  

Le Pôle Patrimoine, porte-parole de la filière, souhaite participer activement au processus de construction des politiques régionales

  • pour définir un projet culturel ambitieux
  • en cohérence avec les compétences et les priorités de la Région
  • dans le cadre d’une CRCC renouvelée, en dialogue avec le CESER, les collectivités territoriales et les organismes concernés
  • inscrit dans une approche intersectorielle de la culture
  • autour de plusieurs thème…
Nuage de mot

Parallèlement les pôles culturels régionaux ont mené une réflexion qui a abouti à la rédaction d’un  document commun également transmis aux candidats.

Consultez également les préconisations de l’Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles (UFISC) pour des politiques culturelles régionales et départementales plus solidaires et ouvertes à la diversité.