Acteurs du patrimoine

15/04/2021

Le Pôle Patrimoine à l’écoute des jeunes en formation dans le secteur patrimonial

Acteurs du patrimoineAdhérentsPôle Patrimoine

Dès décembre 2020, Claire Giraud-Labalte, présidente du Pôle Patrimoine, partageait avec les membres du Pôle Patrimoine son inquiétude face à la situation des jeunes et proposait de réfléchir à la manière de créer du lien entre les professionnels et les jeunes (apprentis et étudiants) en formation dans les secteurs liés au patrimoine. L’idée de créer une « passerelle » entre des membres volontaires du Pôle Patrimoine et des jeunes en formation dans la région a rapidement rencontré un écho très favorable. Elle s’est déjà concrétisée par une rencontre et une série d’idées à mettre progressivement en œuvre.

Première rencontre, premiers échanges

Une première rencontre – imposée à distance par le contexte sanitaire – a réuni le 17 mars dernier un échantillon de jeunes et d’acteurs régionaux du patrimoine culturel. Après un temps de présentation des participants, les échanges se sont poursuivis autour de l’état d’esprit de chacun et des difficultés rencontrées. Plutôt confiants et optimistes lorsqu’ils sont en situation professionnelle, les jeunes en formation se sont toutefois dits inquiets quant à leur insertion professionnelle future. Les apprentis ont évoqué des périodes de chômage partiel en entreprise alors que les étudiants ont déploré les offres tardives de stage, avec des missions parfois éloignées de leur formation initiale.

 

Les jeunes en formation ou en insertion professionnelle font partie des préoccupations du Pôle Patrimoine, prises en compte notamment par le Collège Formation, insertion professionnelle, emploi, qui regroupe plusieurs établissements de formation.

Participants jeunes-pros, 17.03.21

De la suite dans les idées

Le besoin de renforcer le lien Jeunes-Pros mais aussi entre jeunes en formation a été fortement plébiscité.

Les participants ont partagé quelques initiatives existantes. A titre d’exemple :

  • Maintien d’un lien entre des organismes de formation et des structures qui accueillent des stagiaires
  • Formation de jeunes sur le thème de la création et de l’amélioration des profils LinkedIn.
  • Organisation de sorties pour visiter des sites patrimoniaux par l’association étudiante ADEEP – Association des étudiants en patrimoines.
  • Expériences de médiation sur un temps court organisées par l’Atelier des Initiatives et le Château des Ducs.
participants jeunes-pros 17.03.21

Des propositions ont émergé pour la poursuite de l’action. A titre d’exemples :

  • ConneXionS : Formation de jeunes et des membres du patrimoine à la création et à l’amélioration des profils LinkedIn
  • Organiser la visite de structures professionnelles à des jeunes issus de diverses formations.
  • Créer une “réserve citoyenne du patrimoine”, ouverte à tous les jeunes pour découvrir les métiers de la préservation et de la valorisation du patrimoine.
  • Intégrer les jeunes à des événements comme les Journées européennes du patrimoine.
  • Organiser des mini-formations (inventaire, médiation…) pour compléter le profil des jeunes, les aider sur la certification guide-conférencier
  • Sensibiliser les organismes de formation à la nécessité d’intégrer des cours d’ingénierie économique dans les formations universitaires
  • Échanger des compétences entre étudiants et apprentis : sur les outils numériques, sur la valorisation des métiers d’art lors de forums ou festivals, etc.
  • Organiser des temps de rencontre plus long, sous la forme d’ateliers ou de tables rondes thématiques
  • Accompagner l’insertion professionnelle des jeunes

La réunion s’est clôturée sur une note enthousiaste et une volonté de poursuivre collectivement.

Et maintenant ?

Dans un premier temps, le Pôle Patrimoine propose de faciliter le contact entre Jeunes et Pros par l’intermédiaire d’une cartographie des membres du réseau impliqués dans cette démarche.

Annuaire réseau pôle patrimoine