Pôle Patrimoine

16/01/2023

Jeunes-Pros : un retour d’expérience sur l’action, par Marine Thiphaine, stagiaire au Pôle Patrimoine

Pôle PatrimoineAdhérentsActeurs du patrimoine

Marine Thiphaine a effectué un stage de trois mois au Pôle Patrimoine afin de développer la carte en ligne Jeunes-Pros du patrimoine. Elle revient sur son expérience.

Peux-tu présenter ton parcours ? 

Je suis actuellement en troisième année de licence Tourisme à l’Esthua-Université d’Angers. J’ai commencé mon parcours en licence Culture, patrimoine et tourisme, avec une option Valorisation touristique à Saumur. J’ai choisi de poursuivre ma troisième année de licence avec des enseignements plus orientés sur le tourisme afin d’ouvrir mes opportunités. En arrivant au Pôle Patrimoine, j’avais une vision réduite de ce qu’englobait le mot « patrimoine ».  J’ai pu découvrir ce qu’il signifiait et impliquait lors de ces trois mois de stage.

Que retiens-tu de ta mission ? 

Je me suis rapidement rendu compte que le tourisme et le patrimoine étaient deux mondes très différents, malgré leurs nombreux liens. Sans le patrimoine, il y aurait moins de tourisme, et sans le tourisme, le patrimoine serait moins mis en valeur.

Grâce à ce stage, j’ai donc eu la chance de découvrir plusieurs facettes plus ou moins connues du patrimoine. J’ai pu observer et échanger avec des acteurs qui travaillent à la préservation, restauration et à la valorisation du patrimoine régional. De nombreuses associations, artisans, réseaux ou collectivités sont actifs au sein du pôle pour faire connaître et reconnaître leur patrimoine.

Le Pôle Patrimoine essaie au maximum de rassembler les acteurs autour de problématiques communes. Pour cela, il organise des temps d’échanges appelés « ConneXionS », qui se déroulent en visioconférence ou en présentiel. Les sujets abordés sont divers, comme par exemple, les outils et méthodes d’inventaire, des témoignages de chantiers de restauration ou encore la présentation d’outils comme la plateforme Aides-territoires ou le Pass Culture.

Quelle a été ta mission pendant ces trois mois ? 

Flyer jeunes-pros

Initiée en 2021, l’action Jeunes-Pros s’est développée en 2022 suite à l’étude d’Emma Gauvain¹ sur les besoins et les problématiques des jeunes et des structures du secteur patrimonial. Un premier outil a été mis en place pour faciliter les prises de contact entre jeunes et pros du patrimoine : la carte Jeunes-Pros du patrimoine.

 

Pendant trois mois, j’ai eu l’occasion de travailler sur cet outil et de le développer. La carte permet de recenser les professionnels ou bénévoles qui agissent pour le patrimoine qui souhaitent faire connaître leurs métiers et leurs savoir-faire, et les valoriser auprès des jeunes. Ils définissent leurs conditions de prise de contact (mail, téléphone, accueil, etc.) à travers une charte d’engagement, qui nous permet ensuite de les ajouter sur la carte en ligne Jeunes-Pros du patrimoine. Parallèlement, la carte est diffusée auprès des établissements de formation et établissements supérieurs qui forment aux métiers liés au patrimoine, du CAP au Bac + 5. 

 

Ma principale mission a été de prendre contact avec les différents acteurs du patrimoine : artisans, associations, collectivités, etc. afin de leur présenter la carte et leur expliquer comment la rejoindre. Aujourd’hui, la carte compte 34 structures engagées.  

 

Durant ce stage, j’ai eu un contact régulier avec les acteurs du patrimoine. J’ai pu ainsi en interroger certains sur leur métier et rédiger des articles portraits qui seront mis en ligne dans la rubrique « Métiers du patrimoine » du site internet du Pôle Patrimoine. 

 

L’action, tout comme la carte, vont poursuivre leur développement afin de toucher plus de professionnels et bénévoles, et sensibiliser les jeunes aux métiers du patrimoine. 

Qu’est ce qui t’a le plus marqué ?

L’action jeunes-pros m’a permis d’être en contact direct avec les professionnels et bénévoles du patrimoine et de découvrir leur métier. Tous sont ouverts au partage, et c’est ce qui m’a marqué durant les différents échanges. Ils ont envie de faire découvrir leurs métiers et de les valoriser. Chacun va avoir un rapport différent avec le patrimoine (conserver, restaurer, valoriser, etc.), mais ce sont tous des passionnés au service du patrimoine.

20.10.22 - Journée ConneXionS - ©PôlePatrimoine (4)
carte en ligne - 01/16

Remerciements 

 

Je remercie l’équipe du Pôle Patrimoine, Sophie Chailloux et Ilona Lecomte, avec qui j’ai été en contact au quotidien pour mettre en œuvre l’action et qui m’ont beaucoup appris. François Blondeau, président de l’association, ainsi que Claire Mandin, Elise Nicolle et Kiriaki Tsesmeloglou, membres du groupe de travail Jeunes-Pros, qui ont pu m’accompagner dans ce développement. 

 

Je tiens aussi à remercier tous les acteurs avec qui j’ai pu échanger, Claire Masfrand de L’établi du livre, Christophe Beausoleil de la Forge d’Art Loubière, Julie Commenchal des Petites Cités de Caractères® des Pays de la Loire, Célia Le Blainvaux de l’association C.H.A.M., Tristan Mahéo, conservateur-restaurateur, Michel Rival de la compagnie À toute Vapeur. Je remercie également Vanessa Bellier de l’Office de tourisme Alpes mancelles et Cathy Barré de l’entreprise Benaiteau.

 

Enfin, je remercie les membres de l’atelier de conservation-restauration 16TER de m’avoir accueilli durant ces trois mois dans leur atelier qui héberge les bureaux du pôle.

RRP - Hotel de région - 24.11 (48)

¹ Lors de son stage, Emma Gauvain, étudiante en master 2 EPIC à Nantes Université, a effectué une étude sur les besoins et les problématiques des jeunes en formation dans les métiers liés au patrimoine et des structures du secteur patrimonial. Accéder à la synthèse en cliquant ici